Maisons faites à la main

par | Juin 9, 2019 | All, Women & Digitisation

« L’évolution de l’intelligence artificielle rendra 80% des emplois professionnels « en col blanc » superflus dans les trente prochaines années. »
C’est l’une des prédictions les plus frappantes faites par le Dr Stephen Davies de l’Institute of Economic Affairs lors de la réunion d’experts de la Home Renaissance Foundation : La maison à l’ère du numérique en février 2019.

L’éducation, la santé, les diagnostics et les thérapies, les processus bancaires et juridiques seront tous mis en œuvre plus efficacement par les nouvelles technologies.

Parallèlement à cette vision étonnante de l’avenir, il y avait une autre prédiction : remplacer le cerveau humain par une machine sera plus facile que remplacer la main humaine. Notre avenir sera fait main.

Déjà, il est possible de constater un regain d’intérêt pour les activités artisanales et les entreprises. Combien de microbrasseries, de boulangeries spécialisées et de cafés torréfiés localement y a-t-il aujourd’hui par rapport à il y a dix ans ?

Parallèlement, des sites Web tels que Etsy et Pinterest offrent une plate-forme pour les articles faits à la main et faits maison. L’intérêt et le désir de passer d’une production de masse rapide et sans visage à une production individuelle, « unique », « sur mesure » ou « artisanale », pour nos maisons et pour nous-mêmes, s’éveillent.

Ces compétences et processus parlent de temps, de talent et d’attention. Il est attrayant de regarder un bijou ou un meuble – ou même une tasse de café ou un petit pain – et de savoir qu’il a été créé avec amour et soin plutôt que d’être roulé sur un tapis roulant robotisé.
Il s’agit donc d’une occasion pour les artisans d’obtenir un marché pour leur travail, mais c’est aussi l’occasion pour nous tous de renouer avec bon nombre des compétences traditionnelles qui ont été laissées derrière dans la ruée vers la mécanisation.

Il y a seulement une génération, on enseignait aux écoliers non seulement la théorie des matériaux et des textiles tels qu’ils sont aujourd’hui, mais aussi comment faire des choses en bois, en métal et en argile, comment tricoter, coudre, tisser et réparer.

Avec ces compétences – et, il faut bien l’admettre, certaines aptitudes et beaucoup de pratique – un diplômé d’école était capable de fabriquer et d’entretenir le tissu de son foyer. Aujourd’hui, même si c’est beaucoup moins probable, les compétences de base de cette littérale « fabrication à domicile » sont de plus en plus accessibles. Youtube regorge de clips de « comment faire » et de nombreux centres locaux proposent des formations à l’artisanat traditionnel.

Une des meilleures façons d’acquérir de nouvelles compétences et de nous motiver à les utiliser est d’avoir un projet en tête. C’est peut-être pour ajouter un élément à nos jardins : « J’ai fait ce banc moi-même ». Il peut s’agir de faire des vêtements pour nous-mêmes ou pour nos enfants – ou des rideaux, des housses de chaises ou de tout autre objet de fantaisie sur lequel nous pouvons créer notre propre marque distinctive.

Prendre le temps de s’immerger dans l’apprentissage et la création est tellement plus satisfaisant que le simple fait d’acheter des choses. Alors que les jours s’allongent et que notre niveau d’énergie augmente avec l’arrivée du soleil d’été, pourquoi ne pas essayer de faire quelque chose pour votre maison ? Vous construirez l’avenir en même temps !

0 commentaires

Shares
Share This
X